Numéro
J. Physique Lett.
Volume 40, Numéro 18, septembre 1979
Page(s) 465 - 467
DOI https://doi.org/10.1051/jphyslet:019790040018046500
J. Physique Lett. 40, 465-467 (1979)
DOI: 10.1051/jphyslet:019790040018046500

La radioactivité alpha étudiée par les méthodes de la fission

D.N. Poenaru1, M. Ivascu1 et A. Sândulescu2

1  Institut de Physique et d'Ingénierie Nucléaire, B.P. 5206, R-76900 Bucarest, Roumanie
2  Institut für Theoretische Physik der Universität Frankfurt am Main, R.F.A.


Abstract
Alpha-nucleus potential energy is computed by using the liquid drop model with a phenomenological shell correction allowing to reproduce exactly the experimental Qα-values. Theoretical half lives of 58 emitters (Po, Ra, Th, U, Pu, Cm, Cf, Fm and No) are in good agreement with experimental ones suggesting that alpha decay could be interpreted as a spontaneous fission process.


Résumé
L'énergie potentielle du système alpha-noyau est calculée en utilisant le modèle de la goutte liquide avec une correction des couches phénoménologiques permettant de reproduire exactement Qα expérimental. Les durées de vie théoriques des 58 émetteurs (Po, Ra, Th, U, Pu, Cm, Cf, Fm et No) sont en bon accord avec l'expérience, suggérant que la désintégration alpha peut être considérée comme un processus de fission.

PACS
2160C - Nuclear shell model.
2360 - alpha decay.
2585C - Spontaneous fission.

Key words
alpha decay -- nuclear shell model -- spontaneous fission -- fission methods -- liquid drop model -- phenomenological shell correction -- Po -- Ra -- Th -- Pu -- Cm -- Cf -- Fm -- No -- spontaneous fission process -- alpha nucleus potential energy