Issue
J. Physique Lett.
Volume 42, Number 14, juillet 1981
Page(s) 343 - 345
DOI https://doi.org/10.1051/jphyslet:019810042014034300
J. Physique Lett. 42, 343-345 (1981)
DOI: 10.1051/jphyslet:019810042014034300

Sur la rétention des traces de fission de l'uranium dans les minéraux

D. Chaillou1, A. Chambaudet1 et B. Zidler2

1  Laboratoire de Chimie Physique, avenue Jean-Perrin, Bâtiment 350, 91405 Campus d'Orsay, France
2  Processus Photophysiques et Photochimiques, Bâtiment 350, Campus d'Orsay, France


Abstract
We propose a new mathematical function (ρ(t) = Σρ 0i exp( - αi t)) to describe the kinetics of uranium fission track reduction during an isothermal annealing process based on a study of the stability of latent uranium fission tracks in apatite samples from the hercynian platform in French Brittany. This result is in very good agreement with a recent theory [1, 2] on the structure of latent tracks in minerals (muscovite, olivine and labradorite).


Résumé
L'étude sur la stabilité thermique des traces latentes de fission de l'uranium enregistrées dans des apatites (Massif Armoricain, Bretagne), nous a conduit à proposer une nouvelle fonction mathématique (ρ(t) = Σρ 0i exp(- αi t)) beaucoup mieux adaptée que celles avancées jusqu'à maintenant pour représenter la cinétique de réduction des traces de fission au cours d'un recuit isotherme. Ce résultat est par ailleurs en très bon accord avec la théorie avancée récemment [1, 2] sur la structure des traces latentes enregistrées dans les minéraux (muscovite, olivine et labradorite).

PACS
9160 - Physical properties of rocks, minerals and soil.

Key words
annealing -- fission of uranium -- minerals -- nuclei with mass number 220 or higher -- radioactive dating -- kinetics -- isothermal annealing process -- stability -- apatite samples -- hercynian platform -- French Brittany -- latent tracks -- minerals -- muscovite -- olivine -- labradorite -- U fission track recordings