Numéro
J. Physique Lett.
Volume 42, Numéro 5, mars 1981
Page(s) 99 - 102
DOI https://doi.org/10.1051/jphyslet:0198100420509900
J. Physique Lett. 42, 99-102 (1981)
DOI: 10.1051/jphyslet:0198100420509900

Monte-Carlo simulation of Ising droplets in correlated site-bond percolation

D. Stauffer

Département de Physique des Systèmes Désordonnés, Université de Provence, Centre Saint-Jérôme, 13397 Marseille Cedex 13, France


Abstract
The definition of droplets in the Ising model by Coniglio and Klein is investigated numerically on square and simple cubic lattices. Our data are consistent with their prediction that the droplets diverge at T c : for 16 × 16 × 17 lattices, the divergence occurs at T/ Tc = 1.02. Above Tc in three dimensions and zero magnetic field, as a function of the concentration of active bonds, we find about the same critical exponent v = 0.9 as for random percolation; but the percolation threshold is twice as large.


Résumé
On étudie par ordinateur la définition de Coniglio et Klein pour les gouttes du modèle Ising, sur les réseaux carré et cubique simple. Nos résultats sont compatibles avec leur prédiction que les gouttes divergent à T c : pour les réseaux 16 x 16 x 17, la divergence est située à T/ Tc = 1,02. Au-dessus de Tc à trois dimensions et champ magnétique nul, en fonction de la concentration des liens actifs, on trouve à peu près le même exposant critique v = 0,9 que pour la percolation aléatoire ; mais le taux de percolation est doublé.

PACS
0550 - Lattice theory and statistics: Ising problems.

Key words
Ising model -- Monte Carlo methods -- percolation -- Monte Carlo simulation -- Ising droplets -- correlated site bond percolation -- simple cubic lattices -- concentration of active bonds -- critical exponent -- random percolation -- percolation threshold -- square lattice